Interlude tout « minion »

je n’ai pu échapper à la vague jaune qui a déferlé sur nous ces derniers temps.

Quand j’ai trouvé ce modèle de Amigurumisfansclub j’ai littéralement craqué !

  
C’est mon premier Amigurumi et ça n’a pas été si simple que cela mais j’ai plein de commandes en attente, je vais pouvoir m’entraîner !

Fil Cotone de Lana Grossa, crochet n°2.

Marinière estivale

Le gong de fin sonne pour ma participation  au CAL organisé par Filanthropie.
J’ai pris le temps de la réflexion car je voulais des manches courtes
et surtout je voulais trouver une solution pour camoufler
les erreurs commises au niveau du col.
  
Tout a commencé avec l’arrivée des pelotes un rose très pâle
et un orange/rouge/rose mêlés.

Puis les bandes de couleurs alternées commencent avec une première grosse erreur qui me donnait une marinière de la taille d’un parachute !  
On arrête tout et on recommence aux bonnes dimensions.       
Le dos se passe pas trop mal avec des explications pour les diminutions
un peu compliquées à suivre…

Puis c’est le 2ème gros ratage…
J’ai dû me tromper de crochet et je me retrouve avec un devant
beaucoup plus grand que le dos…
Un 2ème parachute peut-être…  
Ensuite j’ai fait une pose, le temps d’un autre CAL,
le temps de réfléchir à la longueur des manches
et aux finitions du col censées cacher les erreurs des diminutions…  
Après ce temps de réflexion voici les manches courtes
montées directement sur les emmanchures.
 
Dos

Devant
  
Point d’écrevisse sur toutes les bordures.  Le col du dos sera caché par les cheveux…  
Un grand merci à filanthropie qui a organisé ce CAL
et qui nous a soutenu tout au long de l’aventure !

Marinière phildar.
Catalogue Phildar n°589 : crochet d’été. Collection printemps-été 2015
Phil coton 3 rosée et coraline

Trop top l’ananas !

En voilà un top à bretelles qui m’aura donné du fil (de coton) à retordre.
Tout c’est bien déroulé jusqu’aux bretelles et puis l’ouvrage a failli tourner au drame.
Ça commence avec du Jersey pour le devant comme pour le dos.
Les 2 pièces sont identiques.    
Puis on brode le Jacquard du devant : le fameux ananas.

Enfin viennent les bretelles.
Elles sont tricotées en un seul morceau et doivent être cousues
maille à maille à point arrière.
Et là, c’est le drame…
La 1ère bretelle a été posée sans problème ; la 2ème a été posée à l’envers.
Impossible de la retirer sans faire de gros dégâts ! 😠
« Faire et défaire c’est toujours travailler mais ce n’est pas gros avancer ».
Parfois, il faudrait savoir s’arrêter et ne pas tricoter :
à s’obstiner on risque de faire plus de bêtises…
Finalement une 3ème  bretelle a été faite et posée Dans le bon sens.  
Ouf, tout est bien qui finit bien. 😜 (c’est la foire au proverbe ce soir…)    
Et parce quand on est un clown on est un clown… Une grimace en prime !   

Modèle Bergère de France.
Catalogue printemps-été n°179 Fil reflet et coton Fifty.
Aiguille n°2,5 et 3.